Venez nous visiter sur facebook  

Les Animaux d'Irina Animaux | Create Your Badge
  

                                              Coup de cœur !

  

Bonjour !

Je m’appelle Irina, j’ai 27 ans et je lutte contre la misère animale en Roumanie. J’ai créé ce site afin d’aider les chiens errants roumains et ceux des refuges roumains qui ont besoin d’aide : nourriture, médicaments, adoptions. Il y a beaucoup de refuges qui reçoivent des chiens errants accidentés, battus, affamés ou assoiffés et essayent les nourrir mais c'est de plus en plus difficile couvrir tous les besoins. Il y a beaucoup de bénévoles qui font des stérilisations avec leur propre argent. Une statistique nous montre qu’il y a 2 millions de chiens errants à Bucarest donc la reproduction non contrôlé représente un problème très grave que l’état ignore complètement.

 Les chiens sur notre site seront placés uniquement sous contrat d'adoption avec les Associations partenaires en France.

 

Les chiens errants de Bucarest

  Le problème a pour cause la décision, à l'époque Ceausescu, de démolir des milliers de maisons de Bucarest pour les remplacer par des immeubles. La grande majorité des habitants de ces maisons avaient des chiens car traditionnellement, à la campagne ou à la ville, les propriétaires de maisons individuelles possédaient un chien.

  L'existence des chiens dans les immeubles ayant été interdite, ces animaux se sont retrouvés dans la rue, errant autour des immeubles occupés par leurs maîtres, qui continuaient à les nourrir.
Ces chiens se sont reproduit en très grand nombre atteignant 200.000 à 300.000 chiens errants à Bucarest. Il faut souligner toutefois que les autres grandes villes du pays connaissent aussi ce problème.

  La Mairie de Bucarest, pour faire face à ce fléau a décidé d'euthanasier tous ces chiens errants. Plusieurs associations ont créé en 1998 un Comité international pour la stérilisation des chiens de Bucarest.
Grâce à la présence de Brigitte Bardot et d'Animaux sans Frontières, la Mairie de Bucarest a accepté ce projet, qui devrait se dérouler sur plusieurs années et surtout, qui nécessite des moyens financiers et matériels colossaux.
Le Maire de Bucarest, Traian Basescu, a décidé de résoudre ce problème par la capture des 200.000 chiens en question, l'euthanasie des chiens malades ou agressifs (30.000 environ) est la stérilisation des autres. Mais pour les autorités les chiens stérilisés pouvaient regagner la ville seulement s'ils étaient adoptés par la population.


  Les associations de protection des animaux sont intervenues à ce stade pour soutenir la mairie avec du matériel vétérinaire, ou destiné à la capture des chiens, des cliniques vétérinaires mobiles, du personnel qualifié et des ambulances animalières ; elles se prononcent contre l'euthanasie des chiens en bonne santé qui ne trouveraient pas de famille d'accueil.
Dans ce sens, Animaux sans Frontières a démarré un projet complémentaire destiné à responsabiliser la population : l'installation de niches individuelles pour chiens dans les lieux publics ou privés, destinés à accueillir les chiens sains, vaccinés et stérilisés.

  Mais pour le Maire le problème est devenu une urgence au vu du nombre de personnes mordues par ces chiens errants (22.000 en 2000). Un autre aspect qui pousse le Maire de la capitale à agir est la "mauvaise publicité" faite au pays par ce problème. Le journal français Libération a publié un article intitulé "Bucarest, la ville des chiens vagabonds". Dans le contexte de la candidature roumaine à l'adhésion à l'Union Européenne, les "chiens communautaires", comme on les nomme, ternissent l'image du pays. La décision de "nettoyer" les villes est en faite une décision prise au niveau national par le Premier ministre Adrian Nastase. L'on peut craindre que les moyens employés pour régler ce problème servent non pas à améliorer l'image de la Roumanie mais à produire sur la population européenne l'effet opposé, par la perception d'une image violente de la Roumanie. La stérilisation reste ainsi la seule solution politiquement correcte.


  À partir du 1er mars 2001, la Mairie de la capitale a décidé donc : la capture de tous les chiens errants ; la stérilisation d'un plus grand nombre d'entre eux ; l'euthanasie des chiens malades, vieux et agressifs; l'adoption de ces animaux par la population.

 Le probleme c'est que aucun des projets envisages par la Marie n'a pas vu le jour....

 La réalité de ces chiens de chaque jour...

 

                   Avec ClicAnimaux.com, il suffit d'un clic pour nourrir gratuitement un animal abandonné !

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner

Recent Forum Posts

by Solange over a year ago
by blue deb over a year ago
by Irina Topor over a year ago
by Louanne82 over a year ago

Recent Videos

2659 views - 4 comments
1738 views - 5 comments
2083 views - 4 comments
1982 views - 1 comment

Featured Products

No featured products